Menu Fermer

UNO, Pictionary, Hot Wheels Grow as Mattel Takes First-Quarter Earnings Hit – The Toy Book

Mattel a présenté son premier rapport sur les résultats de la L’ère COVID-19.

En dépit de la la croissance mondiale au détail pour les jouets au premier trimestre, les résultats de Mattel montrent une baisse de 14 % des ventes nettes au niveau mondial et une baisse de 17 % en Amérique du Nord. Aux États-Unis, la société estime que 40 % des magasins de détail qui vendent ses produits – représentant un tiers du chiffre d’affaires – ont été fermés.

Le chiffre d’affaires net est tombé à 594,1 millions de dollars, contre 689,2 millions de dollars au premier trimestre de l’année dernière. La société a enregistré une perte d’exploitation et une perte par action plus importantes que l’année dernière. La marge brute déclarée a augmenté à 43%, contre 34,8% l’année dernière.

« Alors que le monde a été confronté à l’impact sanitaire et économique sans précédent de COVID-19, nous avons rapidement adapté notre mode de fonctionnement et notre façon de gérer l’entreprise », déclare Ynon Kreiz, PDG de Mattel. « Notre priorité absolue a été de protéger la santé et la sécurité de nos collaborateurs tout en limitant les perturbations de notre activité. Je suis fier de la façon dont notre équipe a su faire face à l’incertitude et au changement et faire preuve de résilience face à ce défi ».

Ces derniers mois, la société a continué à « répondre rapidement aux changements fréquents et imprévisibles qui se produisent dans les différents endroits où Mattel opère ». Cela fait suite aux menaces tarifaires de l’année dernière et à la récente propagation du coronavirus et du COVID-19. L’entreprise travaille avec ses partenaires de la distribution pour s’adapter aux nouveaux comportements des consommateurs, les familles passant à l’achat en ligne et aux expériences omnicanal.

« Le travail que nous avons accompli ces deux dernières années pour mettre en place une organisation souple et axée sur les résultats nous sert bien pendant cette période », déclare M. Kreiz. « Nous restons concentrés sur la transformation de Mattel en une société de jouets performante, axée sur la propriété intellectuelle, et sur la création de valeur pour les actionnaires à long terme. Au-delà du deuxième trimestre, avec l’amélioration continue de la chaîne d’approvisionnement et de la distribution au détail et la réouverture des marchés, nous prévoyons une augmentation de la demande pour nos produits en prévision d’un second semestre et d’une période de vacances bien meilleurs. Nous sommes confiants dans notre capacité à naviguer sur le reste de l’année et pensons que nos actifs, nos ressources et nos capacités nous placent en bonne position pour réussir la reprise ».

Déclin des catégories et croissance

L’impact le plus important s’est fait sentir sous la forme de baisses dans les principales catégories. Les catégories « nourrissons, enfants en bas âge et enfants d’âge préscolaire » – y compris Thomas &amp ; Friends et Fisher-Price – ont baissé de 28 %. Les filles américaines ont chuté de 16 %. Les poupées ont baissé de 11 %. Les véhicules ont augmenté de 1 %, principalement en raison de la croissance de 5 % de Hot Wheels, qui a été compensée par les véhicules de Disney-Pixar Cars.

Alors que les jeux et les puzzles ont connu une croissance dans l’ensemble du secteur, Mattel inclut son portefeuille dans les figurines, les jeux de construction et les jeux. Ensemble, ces catégories ont baissé de 20 %, les baisses plus importantes étant compensées par un boom dans les catégories UNO et Pictionary, Apples to Apples et Kerplunk. Les produits de Toy Story 4 sont en déclin rapide après l’année cinématographique de l’an dernier.

La question des produits sous licence

Licence avec Les jouets inspirés des grands films et événements sont désormais désynchronisés. « Nous serons touchés par le retard dans Les serviteurs d’Universalet un certain nombre de Liens avec les Jeux olympiques« , a déclaré M. Kreiz lors d’un appel aux investisseurs. « Nous serons affectés par un changement dans les calendriers de diffusion mondiaux et nous travaillerons avec nos partenaires pour déterminer la meilleure ligne de conduite ».

Soutenir les familles et les héros de la ligne de front

Mattel a récemment lancé son #Collection « Merci aux héros au profit de #FirstRespondersFirst. En outre, l’entreprise s’est efforcée de fournir des écrans et des masques en tissu aux prestataires de soins de santé et a établi un partenariat avec de nombreuses organisations pour aider les familles dans le besoin. La société a également lancé le Salle de jeux Mattel pour fournir des contenus et des idées gratuits aux familles qui jouent ensemble à la maison.

Mattel estime qu’elle dispose d’une trésorerie importante et qu’elle sera en mesure de relever les défis de la pandémie COVID-19, en plus de procéder à des ajustements continus de son modèle « cash-light » et d’autres mesures de réduction des coûts. Aucune dette n’est due avant 2023. Enfin, Mattel a retiré ses prévisions financières pour le reste de l’année.

Plus à suivre… cette histoire sera mise à jour.

Cet article a été rédigé par James Zahn et traduit par LeCoindesPeluches.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LeCoindesPeluches.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.