Menu Fermer

Exclusivité de la Journée de la Terre : ZURU va retirer 800 tonnes de plastique à usage unique des ballons du groupe O ; transition vers des sacs surprises durables – Le livre des jouets

ZURU célèbre Journée de la Terre de façon importante.

L’entreprise néo-zélandaise de jouets et de produits de consommation poursuit sa mission de durabilité de longue date avec un programme complet à 360 degrés pour sa marque Bunch O Balloons et des changements radicaux dans sa production et son emballage pour d’autres produits.

Suite à une initiative de recyclage lancée avec TerraCycle l’été dernierLe programme Bunch O Balloons a été réorganisé pour éviter qu’environ 800 tonnes de plastique à usage unique n’entrent dans la chaîne d’approvisionnement chaque année. À partir du mois d’août, ZURU commencera à produire toutes les tiges et capuchons en plastique de Bunch O Balloons avec du plastique recyclé post-consommation entièrement certifié et traçable. Grâce au programme TerraCycle, les consommateurs pourront recycler les pièces de Bunch O Balloons, les morceaux de ballons et les emballages de sacs en aluminium actuellement sur le marché. Les ballons eux-mêmes sont faits de latex naturel qui se biodégradera.

« Le programme Bunch O Balloons illustre notre engagement global en faveur d’une approche globale de la durabilité », déclare Anna Mowbray, directrice de ZURU COO. « Nous passons à des matières plastiques recyclées à 100 % après consommation dans notre fabrication et nous leur donnons un nouveau cycle de vie, plutôt que de les voir finir dans les décharges et l’océan, tout en offrant aux consommateurs des possibilités faciles de recycler une fois de plus ».

La transformation complète de la marque Bunch O Balloons n’est qu’une partie d’un effort plus vaste qui a commencé en 2007 lorsque ZURU a éliminé pour la première fois le papier de soie de ses emballages. Au cours de la dernière décennie, le mouvement vers la durabilité s’est poursuivi par l’élimination des attaches métalliques dans les emballages, l’adoption de boîtes à paroi simple et le passage à des emballages plus petits, à boîte ouverte, le cas échéant.

D’ici à la fin de l’année, ZURU fera passer environ 13 millions de sacs en plastique à des sacs en papier provenant de sources durables pour ses populaires jouets surprises. Le cas échéant, afin de maintenir la qualité générale des produits, les nouveaux sacs seront disponibles dans les cinq marques Surprise, Smashers et Rainbocorns, en plus des nouveaux Itty Bitty Prettys.

Ces changements interviennent à un moment où l’industrie du jouet connaît une croissance importante changements à devenir plus respectueux de l’environnement et plus durables, malgré un manque de définition ou de normes dans l’ensemble du secteur. La durabilité peut également avoir un coût.

« S’efforcer d’être un leader durable dans notre industrie s’accompagne d’une série de défis uniques », explique Mowbray au Toy Book. « L’un des principaux défis est que, principalement lorsque vous adoptez des pratiques commerciales plus durables, celles-ci entraînent généralement un coût plus élevé des matières premières ou des fonds supplémentaires pour gérer des initiatives telles que les programmes de recyclage comme notre partenariat Terracycle/Bunch O Balloons. Lorsque l’ensemble du secteur n’est pas réglementé, cela peut signifier que le produit ne peut pas, parfois, être compétitif au niveau du prix ».

Mme Mowbray estime que les règles du jeu seront plus équitables à mesure que les entreprises s’engageront dans la voie du développement durable et que de nouvelles réglementations entreront en vigueur.

« Nous sommes également confrontés à des défis en matière de compréhension des consommateurs et à la différence de perception entre ce qui est plus durable dans la pratique et ce qui est meilleur à long terme pour l’environnement », dit-elle. « Par exemple, il a été constaté que le plastique de la canne à sucre a, dans certains cas, un effet plus néfaste sur l’environnement. C’est pourquoi, à ZURU, nous nous efforçons toujours de faire ce qui est bon pour la durabilité à long terme, plutôt que de sauter sur les tendances. Nous croyons fermement que c’est plus qu’une tendance, c’est l’avenir, et nous nous engageons à 100 % à faire les bons changements pour un avenir plus durable, quels que soient les défis auxquels nous sommes confrontés ».

Tiny Town

Les efforts supplémentaires de ZURU cette année comprennent l’évolution des emballages et de l’outillage pour les marques nouvelles et existantes. Sa marque Sparkle Girlz – acquise à Funville l’année dernière – s’orientera vers des emballages sans blister, à l’instar de l’emballage « cône de poupée », primé et sans plastique, utilisé sur certains de ses produits. Les balades de ZURU dans la petite villequi ont fait leurs débuts au salon du jouet de New York cette année, sont conçus pour s’empiler aussi bien pendant l’expédition que pendant la présentation au détail. Aucun emballage n’étant nécessaire, l’empreinte carbone de Tiny Town est réduite de plus de 75 %.

Sparkle Girlz« Les détaillants ont été incroyablement réceptifs et ont soutenu les changements que nous apportons », explique M. Mowbray. « Beaucoup de nos partenaires commencent à adopter leurs propres objectifs de durabilité et nous sommes vraiment heureux de pouvoir les soutenir dans cette voie. Au cours de la première année de notre partenariat avec Terracycle, nos partenaires détaillants ont fait preuve d’un grand soutien et nous examinons maintenant comment nous pouvons étendre ce programme et le rendre plus significatif pour les détaillants également ».

Mowbray affirme qu’en plus du fait que les parents prennent note du programme TerraCycle, les enfants reconnaissent également le logo et sa signification. L’entreprise prévoit d’adapter tous ses moules pour inclure le logo de recyclage correct sur les pièces en plastique d’ici juin de l’année prochaine, afin d’encourager davantage le recyclage.

En février, Mowbray a reçu le prix Wonder Woman in Manufacturing Award lors de la 16e édition des Wonder Women Awards présenté par Women in Toys, Licensing &amp ; Divertissement.

« La Journée de la Terre, c’est tous les jours pour notre formidable équipe à ZURU », dit Mowbray. « Nous nous mettons au défi de repenser, de réduire et de recycler dans tous les aspects de notre activité. Des opérations quotidiennes à la conduite du changement dans notre industrie, en passant par l’encouragement de nos clients à faire leur part pour avoir un impact durable ».

Cet article a été rédigé par James Zahn et traduit par LeCoindesPeluches.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LeCoindesPeluches.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.